matraque


matraque

matraque [ matrak ] n. f.
• 1863; ar. d'Algérie matraq « gourdin »
Arme contondante assez courte, constituée par un bâton (généralement de caoutchouc durci) plus épais et plus lourd à une extrémité. casse-tête, gourdin. La matraque des C. R. S. Coup de matraque. Fig. C'est le coup de matraque ! le prix très élevé (cf. Coup de massue).

matraque nom féminin (arabe maghrébin maṭraqa, de l'arabe classique miṭraqah, marteau) Instrument contondant, fait d'un cylindre de caoutchouc souvent armé de fer, utilisé pour assommer quelqu'un. ● matraque (expressions) nom féminin (arabe maghrébin maṭraqa, de l'arabe classique miṭraqah, marteau) Familier. Coup de matraque, vente à prix exagéré. ● matraque (synonymes) nom féminin (arabe maghrébin maṭraqa, de l'arabe classique miṭraqah, marteau) Instrument contondant, fait d'un cylindre de caoutchouc souvent armé de...
Synonymes :

matraque
n. f. Arme pour frapper, en forme de bâton court, au bout plus ou moins renflé. Syn. (Haïti) macaque.

⇒MATRAQUE, subst. fém.
A. — Gros bâton servant de canne et éventuellement de trique aux conducteurs d'animaux en Afrique. Le chamelier lui donne un grand coup de matraque. Le chameau pousse un coup en faisant un grognement, puis retourne à sa contemplation. Nouveau coup de matraque (MONTHERL., Lépreuses, 1939, p.1412).
B.P. anal. Arme contondante assez courte, constituée par un bâton de bois ou de caoutchouc durci souvent alourdi à une de ses extrêmités par du fer ou du plomb, utilisée pour frapper quelqu'un et dont sont officiellement munis les policiers. Saisir sa matraque; jouer de la matraque; porteur de matraque. C'était comme si, durant des heures, on les eût roués à coups de matraque, et ils eussent juré qu'une brute sauvage leur avait lardé les jarrets avec des chevilles (COURTELINE, Train 8h47, 1888, 2e part., 7, p.171). Roche, inspecteur de sûreté, avait, depuis le début de l'invasion, perdu beaucoup de sa puissance. Plus d'armes, d'abord. On lui avait enlevé ses revolvers et sa matraque (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p.188):
♦ Nous l'empêchâmes seulement d'avoir la gueule, (comme nous disons), cassée par ce que l'on nommait dans les journaux les matraques antisémites, (et il faudrait dire antisémitiques), et qui étaient simplement de vigoureux gourdins.
PÉGUY, Argent, 1913, p.1226.
P. méton. Pendant que l'Europe riait à ces tours de Scapin, à ces histoires d'huile de ricin, elle n'entendait pas les cris des gens qui mouraient sous la matraque fasciste (J.-R. BLOCH, Dest. du S., 1931, p.113).
C.Au fig. et fam. Coup de matraque. Prix exagéré, addition trop élevée. Synon. coup de fusil. (Dict. XXe s.).
Arg. Mettre la matraque. Employer les grands moyens. Freddy pensait (...) pouvoir contrôler le quartier avant deux piges. Nature, y allait falloir mettre la matraque! (Pt Simonin ill., 1957, p.194).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1935. Docum.: matrak (HUGO, Travaill. mer, 1866, p.113). Étymol. et Hist. 1. 1863 «gros bâton, gourdin (en Afrique du Nord)» (A. CAMUS, Bohèmes, p.239); 2. 1888 «arme contondante» (COURTELINE, loc. cit.). Empr. à l'ar. maghrébin , ar. class. «trique, rondin de bois brut, bâton dont se servent les Bédouins pour conduire leurs chameaux» (DOZY t.2, p.41b). Fréq. abs. littér.:35. Bbg. CHAUTARD Vie étrange Arg., 1931, p.597. — ESNAULT (G.). Qq. dates. Fr. mod. 1952, t.20, p.131. — RUPP. 1915, p.69. — SAIN. Sources t.2 1972 [1925], p.406.

matraque [matʀak] n. f.
ÉTYM. 1863, in le Français moderne, t. XX, p. 131; arabe d'Algérie mǎṭrǎq « gourdin, gros bâton »; arabe class. mĭṭrǎq.
tableau Mots français d'origine arabe.
Arme contondante assez courte, généralement équilibrée (plus épaisse et plus pesante à une extrémité), constituée par un bâton de bois, de caoutchouc durci, etc., ou par un dispositif simple (boule montée sur un support…). Casse-tête.
0 Les agents abattirent encore cinq ou six personnes et il resta plusieurs corps au soleil. Des manifestants parvinrent à échapper aux matraques de caoutchouc et aux bâtons blancs dont la peinture s'écaillait (…)
P. Nizan, le Cheval de Troie, II, X.
Coup de matraque. Matraquage, matraquer.Fig. Prix trop élevé.
DÉR. Matraquer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Matraque — Gourdin Hercule en train de combattre l Hydre de Lerne avec un gourdin …   Wikipédia en Français

  • matraque — (entrée créée par le supplément) (ma tra k ) s. f. 1°   Mot espagnol usité en Algérie qui signifie bâton, trique. •   Après avoir failli périr sous les matraques des chameliers qui lui servaient de guides..., A. MÉRAY Opinion nation., 9 nov. 1867 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • matraque — n.f. Mettre la matraque, employer les grands moyens. / Avoir la matraque, être en érection. Avoir une combinaison maîtresse (poker) …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • MATRAQUE — n. f. Il se dit proprement du Bâton qui sert de canne aux conducteurs d’animaux en Afrique, et plus généralement d’une Trique dont on se sert pour frapper …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • matraque — nf. matraka (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Matraque (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Matraque est un mot d origine arabe pour désigner une arme de contact, utilisée en particulier par les forces de l ordre, dont le tonfa est une… …   Wikipédia en Français

  • Lundi De La Matraque — Le Lundi de la Matraque fut une émeute à la veille d une élection fédérale lors du défilé de la Saint Jean Baptiste, le 24 juin 1968 à Montréal. 290 personnes furent arrêtées à la suite de la manifestation, parmi lesquelles se… …   Wikipédia en Français

  • Lundi de la matraque — Le Lundi de la Matraque fut une émeute à la veille d une élection fédérale lors du défilé de la Saint Jean Baptiste, le 24 juin 1968 à Montréal. 290 personnes furent arrêtées à la suite de la manifestation, parmi lesquelles se… …   Wikipédia en Français

  • Samedi de la matraque — Le Samedi de la matraque est une émeute qui eut lieu le 10 octobre 1964 à l occasion de la visite de la reine Élisabeth II à l Assemblée nationale du Québec pour le 100e anniversaire des conférences de Charlottetown et de Québec, qui… …   Wikipédia en Français

  • Coup de matraque — ● Coup de matraque vente à prix exagéré …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.